Les formats d’intervention

Quels sont les critères de réussite ?

Croire qu’une formation en salle peut résoudre tous les problèmes est un leurre !

Le savoir n’est pas quelque chose qu’un formateur, aussi bon soit-il, peut transmettre d’un coup de baguette magique et le formé n’est pas une « éponge qui avale tout ce qu’on lui dit ».

Pour obtenir un résultat probant, nous sommes convaincus qu’il faut travailler dans la durée, en mixant et en alternant les formats d’intervention : travaux préparatoires, modules présentiels et à distance, classes virtuelles, teambuilding, apports de contenus, ateliers, forums d’échange, espaces collaboratifs, sessions de codéveloppement, capital temps individuel, conférences, retours d’expérience, etc…

On parle de multimodal pour activer la montée en compétences. Nous choisissons avec vous les modalités les plus adaptées à vos équipes, à votre culture, à votre contexte, aux contraintes géographiques et temporelles des accompagnés, et aussi bien sûr à votre budget, et nous définissons ensemble le juste équilibre entre :

– les temps présentiels et distanciels,
– les temps collectifs et individuels

Ces processus diversifiés permettent :

  • D’individualiser les parcours tout en maintenant des temps forts en collectif
  • De permettre à chacun de travailler à son rythme
  • D'’optimiser les budgets formations et le retour sur investissement
  • De concentrer les moments en présentiel sur de la pratique et de l’échange
  • De mesurer les performances individuelles et collectives
  • De s’affranchir des contraintes géographiques et temporelles

Il s’agit également de favoriser l’environnement dans son ensemble pour que la communauté des managers devienne une véritable communauté apprenante.

Il y a 3 composantes pour avoir une organisation « apprenante » :

  • COMPOSANTE 1 : des Managers en posture de Leaders et qui se sentent impliqués dans le projet.
  • COMPOSANTE 2 : Un environnement clairement ouvert à la remise en cause et favorisant le changement.
  • COMPOSANTE 3 : Une pratique du partage des informations

L’être humain, naturellement, adopte un comportement de PRESERVATION. Il a tendance à « faire comme avant » car cela demande moins d’effort et cela minimise le risque à ses yeux.
Penser, en sortant de formation, que changer est une bonne idée est clairement insuffisant.

Tout l’enjeu est de faire passer de l’adhésion de principe … à la volonté de changer … dans la durée …

Nous vous accompagnons également dans la manière de communiquer, de partager les informations afin d’optimiser les dispositifs choisis.