Former efficacement à distance est-ce possible et durable ?

La période du covid 19 a bouleversé les organisations et modes de travail. L’impact est aussi important sur la formation ; la formation à distance sous toutes ses formes s’est imposée par la contrainte et donc par défaut comme le mode dominant de montée en compétence. D’abord de façon exclusive par la force des choses. Puis maintenant comme mode prioritaire de formation par précaution, par économie, et par choix de prioriser la présence des équipes sur le terrain.

Que peut-on attendre de la formation à distance ? Cela restera-t-il un mode alternatif, par défaut ? ou cela peut-il devenir une modalité autant voir même plus efficace que la formation en salle ?

Des modalités multiples, variées et complémentaires

La formation à distance n’est pas nouvelle. Le E-learning est une modalité qui existe depuis longtemps. Les webinaires (conférences en ligne) ont fait leur apparition depuis plusieurs années. De même que les classes virtuelles qui sont de plus en plus utilisées pour accompagner les formations en salle. Les grandes entreprises et services formation ont pour la plupart mis en place ces dernières années des LMS (plateformes collaboratives de partage) pour accompagner cette tendance et mettre à disposition des collaborateurs des modules et parcours de formation. Et de nouvelles modalités via par exemple les téléphones ont commencé à émerger depuis quelques temps déjà.

La période n’a donc pas « inventé » la formation à distance, elle a juste intensifié de façon brutale le développement de ces modes d’apprentissage. Dans un premier temps pour mettre à disposition des collaborateurs des formations sur les sujets émergents du moment : le management à distance – l’organisation du télétravail – la gestion des émotions, du stress…, puis pour continuer à accompagner la montée en compétence dans un mode prioritairement ou exclusivement à distance. 

Ce qui change, c’est à la fois l’industrialisation du processus de formation à distance qui impose de choisir et de maîtriser une palette d’outils complémentaires. Et la priorité donnée aux modalités distancielles qui oblige à réinventer les parcours de formation, en mixant différentes formules pour créer des dispositifs qui accompagnent de façon structurée la montée en compétence sur un sujet.  

Des avantages à valoriser 

Pour beaucoup de clients que nous accompagnons, les modalités à distance ont souvent été priorisées pour toutes les transmissions de savoir, avec notamment le passage au E-learning pour les formations techniques et métiers. En revanche, nous sommes les premiers à avoir partagé avec nos clients la conviction que toutes les formations centrées ou incluant du savoir-faire et du savoir-être (management et communication par exemple) gagnaient à être réalisées en salle. 

La période récente nous a obligés à revoir nos points de vue, en ne regardant plus la formation à distance comme un complément mais comme une modalité centrale pour accompagner nos clients, et ce quels que soient les sujets ou les thématiques.

Pour le faire de façon performante, nous nous sommes appuyés sur les multiples avantages que nous avons perçus ces modalités de formation à distance :

  • La ponctualité : les participants d’une formation à distance respectent les horaires et les timing, 
  • La participation : Les modalités à distance apportent de la sécurité et de la liberté pour s’exprimer et cela même pour les participants les plus introvertis,
  • La disponibilité : les participants sont vraiment disponibles et moins perturbés ou happés par leurs priorités ou par leurs collègues,
  • L’authenticité : le confort d’être en télétravail crée plus d’authenticité pour les stagiaires qui se sentent « bien » chez eux,
  • La légèreté : le distanciel permet de mettre en place facilement un travail dans la durée avec des modules plus courts, espacés, réguliers, variés, légers, en phase avec les contraintes des apprenants,
  • La transposition opérationnelle : la construction de parcours dans la durée favorise les échanges de bonnes pratiques, les mises en pratique, les retours d’expérience,
  • Le travail intersessions : qui permet d’aller plus loin, de préparer la prochaine session, d’être dans une logique accompagnée de montée en performance.

Certains participants nous ont même rapporté préférer la formation à distance car ils ont trouvé ça plus dynamique, plus percutant.

Une pédagogie et des modes d’animation à réinventer

Tout changement est générateur de bénéfices s’il est pris avec un regard agile, positif et innovant.

 Chercher seulement à transférer les modalités déployées en salle dans les modalités à distance n’est ni satisfaisant ni suffisant. C’est bien-sûr en partie possible mais cela présente des limites réelles en termes d’efficacité.

Tout axer sur les outils n’est pas plus efficace. Un outil reste un outil. 

Notre expérience depuis plusieurs années des formations blended, mixtes, et notre partage de pratiques entre consultants Inspirations Management nous a permis de mettre en avant quelques points clés spécifiques à la formation à distance : 

  • La possibilité de mixer les modalités et les outils,
  • La richesse apportée par la diversité des outils en utilisant le meilleur de chaque outil,
  • La capacité à construire un déroulé pédagogique dans la durée, dynamique et varié, 
  • La possibilité d’informer en amont les participants sur leur parcours de formation à l’aide d’une mise en route (ou Onboarding),
  • La nécessité d’être très précis sur les timings, les consignes et les modalités,
  • Les nombreuses opportunités d’ajouter et ajuster les animations,
  • La liberté de donner de l’autonomie aux apprenants, individuellement ou en petits groupes,
  • La possibilité d’inventer des modalités spécifiques au distanciel.

En conclusion, si la formation en salle reste un merveilleux et performant moyen d’accompagner la montée en compétence des équipes, la formation à distance apporte de nombreux avantages, à condition d’en tirer les bénéfices à travers le juste déroulé des séquences.

La compétence pédagogique et la capacité d’animation d’un groupe restent les clés d’une formation réussie, avant les contenus ou la maitrise des outils.

Inspirations management

Publié le 29 juillet 2020 par L’équipe Inspirations - 0 commentaire

Laisser une réflexion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *