La procrastination, cauchemar du manager

La procrastination vous connaissez ?

procrastiner-homme

Vous êtes devant votre liste de tâches à effectuer, ou votre liste de mails à traiter, et curieusement il y en a toujours, et d’ailleurs ce sont toujours les mêmes, que vous ne traitez pas, mais que vous ne jetez pas non plus. Ils sont là, en attente qu’il se passe quelque chose, et vous vous faites à chaque fois la même réflexion, « je le ferai après » et pour finir vous ne faites pas…

De plus, lorsque vos collaborateurs vous répondent, toujours sur les mêmes tâches, « je n’ai pas eu le temps », ou « j’avais des trucs ultra urgents » vous êtes exaspérés sans vous rendre compte qu’ils font exactement la même chose que vous…

Cela s’appelle de la procrastination « une tendance chronique à remettre à demain ».

La procrastination a un sens et a même plus de sens que celui de faire la tâche.

Il peut même arriver que l’on se mette en danger à procrastiner.

 

Si c’est le cas d’un de vos collaborateurs, pour l’aider, vous pouvez travailler avec lui sur ce qui est en jeu dans le fait de ne pas effectuer la tâche.

Dans mes accompagnements, j’ai eu par exemple, le cas d’un manager dont le collaborateur ne faisait systématiquement pas ses comptes rendus pour lui signifier (inconsciemment) son impression de ne pas se sentir reconnu et dans une relation de confiance avec son manager.

Autre exemple rencontré, un manager qui repoussait sans cesse les entretiens annuels d’évaluation ; il a finalement pris conscience qu’il ne se sentait pas légitime dans sa posture de manager.

La procrastination est un choix par défaut.

Pour en sortir il faut se remettre en responsabilité et faire un vrai choix en conscience ; par exemple : « je ne fais pas, je l’ai décidé ».

procrastiner-de

Cela peut aider à reprendre le pouvoir sur soi-même.

En ce qui concerne les collaborateurs, suivant la relation que l’on a installée on aura plus ou moins de facilités à échanger sur le sens et donc la mise en action.

Valérie Bernardout

Publié le 16 avril 2015 par L’équipe Inspirations - 1 commentaire

Une réflexion au sujet de « La procrastination, cauchemar du manager »

  1. AvatarBernard Gindre

    Quand je vois le mot procrastination, moi, dont la qualité principale est la créativité, … je lis. J’aime bien cette idée de « reprendre le pouvoir sur soi même, qui me semble une belle promesse, motivante.
    J’avais apprécié en son temps de concept de « Prendre une seule fois en main et décider » , notamment pour ce qui est du « later de votre dé, => PROGRAMMER précisément, en quantifiant le temps à consacrer, pour tout ce que l’on ne fait pas immédiatement… et que l’on ne veut pas abandonner… Bon je vous laisse, j’ai 30 mails à Dépiler !

    Répondre

Laisser une réflexion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *