Pourquoi aider les managers à gérer stress et émotions ?

Il est réellement important aujourd’hui de se tourner vers les managers, de prendre en compte les événements qui peuvent avoir de l’influence sur leurs comportements et de les aider à traverser cette période en les accompagnant dans toutes les dimensions. 

Les accompagner à gérer leurs émotions et leur stress va permettre d’atténuer leurs réactions et comportements inadaptés vis à vis des équipes.

Les managers, des femmes et des hommes comme les autres.

Nous le redisons encore et encore, nous vivons une période on ne peut plus anxiogène. Avec des incertitudes sur les mois à venir.

Si certains(es) vivent cette période de manière positive en trouvant de précieuses ressources pour s’adapter, d’autres sont à nouveau loin de leur famille et de leurs collègues, vivent dans des appartements exigus ou bruyants. Tout le monde n’a pas le même accès à un réseau Internet qui fonctionne. Les informations nous abreuvent de chiffres sur le nombre de malades de la COVID, en France comme dans le monde. A cela s’ajoutent les évènements terroristes dramatiques ou la situation géopolitique mondiale. Et nous n’avons aucune maîtrise, nous ne pouvons rien contrôler de tout cela.

Tout cet empilement de situations insécurisantes peut avoir diverses conséquences émotionnelles fortes chez les personnes :

  • Le fait que remontent violemment à la surface des angoisses anciennes que l’on avait mises de côté, 
  • De la démotivation voire de la dépression,
  • De l’agitation et ou de la précipitation,
  • De l’agressivité, 
  • Le déclenchement de comportements à risque dans la vie personnelle ET dans la vie professionnelle,

J’ai souvent entendu, lors d’accompagnements en période de changements chez nos clients, des questions sur comment le manager devait se comporter avec ses collaborateurs pour pouvoir faire traverser la période de la meilleure manière. Or on oublie que les managers n’ont pas un cerveau et un cœur différents de leurs collaborateurs. Ils ressentent aussi, ils ont des craintes, des peurs, des angoisses comme tout le monde ; il n’y a pas de magie qui gommerait pour eux des conséquences négatives ; ils ont aussi besoin d’aide pour traverser toutes périodes de changement ou d’incertitude.

Les managers sont soumis à beaucoup d’émotions

Les managers sont le cœur de l’entreprise ; ils sont les personnes qui vont motiver, impulser, mettre en action, donner envie. Il est ainsi fondamental de leur permettre de maintenir cette précieuse énergie dont ils ont besoin pour garder le cap, et embarquer les collaborateurs. 

Le contexte économique et les événements dont nous avons parlé plus haut mettent une pression de plus en plus forte sur les chiffres. Et les managers ont donc à jongler entre la pression des chiffres, la motivation des équipes et la gestion de leurs propres émotions.

Pour aller plus loin, lire : L émotion au service de la relation managériale.

Cette multitude de pressions est un facteur de risques important. En voulant coûte que coûte y arriver, il peut y avoir un danger de précipitation. Cette dernière peut engendrer des erreurs, la pression peut aussi développer des comportements inadaptés vis-à-vis notamment de ses collaborateurs. Aux erreurs dans le travail peuvent alors s’adjoindre des comportements inadéquats.

Il est clair que les émotions liées au travail auxquelles viennent s’ajouter celles inhérentes à la période vont accroitre le nombre de risques de dysfonctionnements et d’accidents.

Il est fondamental aujourd’hui d’accompagner les managers

Pour aider les managers à rester sereins pour accomplir leur mission et accompagner efficacement leurs collaborateurs, il est essentiel que leur entreprise les aide en leur donnant du temps pour gérer le stress et apprendre à accueillir les émotions tellement présentes dans le contexte actuel : les leurs en premier lieu, et aussi celles de leurs collaborateurs. 

Cet accompagnement leur permettra : 

  • D’accueillir leurs propres angoisses, les comprendre et les assumer sans culpabilité,
  • De repérer au travers de comportements inhabituels les personnes dont on doit s’occuper en priorité afin d’éviter tout débordement,
  • De ralentir pour rester focus à la fois “résultats” ET “bien-être” des équipes (car sans bien-être, moins de résultats),
  • De rester en conscience de ce qu’il est possible ou pas de faire ou de demander à ses équipes,
  • De s’occuper de son propre bien-être, toujours sans culpabilité.

C’est de cette façon que les managers pourront “absorber” la pression sans couler, et accompagner eux-mêmes leurs équipes vers les résultats attendus.

Pour aller plus loin lire aussi : Pourquoi choisir le coaching individuel en cette période de confinement.

Un manager qui ne reconnait pas ses propres émotions ou qui n’a pas les moyens de s’occuper de lui-même ne pourra en aucun cas être une personne ressource pour ses collaborateurs, et ne pourra en aucun cas être au service de résultats pérennes. 

Dans cette période si étrange et mouvante, nous avons besoin de managers solides et alignés sur ce que l’on attend d’eux, comment ils accueillent ces attentes, et comment ils vont se mettre en mouvement et embarquer les collaborateurs.

C’est pourquoi au sein d’Inspirations-Management, nous sommes convaincus qu’il faut continuer à accompagner et former les managers pendant cette période, et en faire même une des priorités dans les organisations.

Valérie Bernardout – Inspirations management

Publié le 7 décembre 2020 par L’équipe Inspirations - 0 commentaire

Laisser une réflexion

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *