Susciter joie et plaisir

Le constat

Nous entendons souvent des gens se plaindre de leur job qu’ils ne trouvent pas “passionnant”, de leur manager qui est nul, de l’ambiance qui est morose ou mauvaise, de l’entreprise qui ne comprend rien, etc… Environ 80 % des Français sont satisfaits de leurs conditions de travail (locaux, horaires, niveau d’autonomie…), mais seulement 20 % considèrent leur travail comme une source de plaisir… et 46 % déclarent ne pas travailler dans la fonction désirée.

 

Ce n’est donc pas parce que mes conditions de travail sont bonnes que j’ai plus de plaisir, de joie à venir travailler ! Déjà Hertzberg, en s’appuyant sur les travaux de Maslow, précisait bien que les aspirations physiologiques et de sécurité (locaux, horaires, règles de fonctionnement…) étaient des éléments de démotivation quand on ne les avait pas, mais pas de motivation quand on les avait.

La notion de bonheur, de bien-être au travail, la prévention des risques psychosociaux ont été mis en avant notamment après la médiatisation des suicides en 2009 chez France Télécom et chez Renault et les obligations légales qui ont suivi.

Alors qu’est-ce qui fait qu’un collaborateur a de la joie et du plaisir ressenti à travailler ?
Est-il utopique de se dire qu’on peut être heureux au travail ?
Et d’ailleurs est-ce que cela contribue à la performance de l’entreprise ?

En tous cas, selon une étude universitaire un employé heureux est :

  • 2 fois moins malade.
  • 6 fois moins absent.
  • 9 fois plus loyal.
  • 31% plus productif.
  • 55% plus créatif !

Quoi faire ?

Beaucoup de gens pensent que le bonheur au travail est de la responsabilité unique de l’entreprise, et bien sûr, elle peut agir.

Mais c’est en premier lieu le regard que porte chacun sur son travail qui est facteur d’engagement, d’épanouissement, de plaisir.

Myriem Le Saget, dans son ouvrage “le manager intuitif” parle de motivations intrinsèques propres à chaque individu. Une motivation intrinsèque est considérée comme la plus efficace des motivations. C’est une force intérieure incroyable.

Chacun a en lui de façon spécifique :

  • Une envie de donner un sens à sa vie.
  • Un désir de grandir, d’évoluer.
  • Une curiosité intellectuelle.

Comment chacun va-t-il nourrir cette force intérieure ? Peut-on et va-t-on la nourrir au sein de son entreprise ou en dehors ?

“Choisissez un travail que vous aimez et vous n’aurez pas à travailler un seul jour de votre vie” disait Confucius.

Le premier facteur de plaisir appartient donc à chaque individu.

L’entreprise quant à elle, et le manager en premier lieu, ont la responsabilité de s’intéresser à chaque collaborateur pour connaître ses motivations intrinséques et nourrir cette motivation, et ainsi permettre que chacun trouve du plaisir au quotidien.

Susciter du bonheur à travailler est donc une co-responsabilité. Et cela vaut le coup de s’en occuper car nous passons vraiment trop d’heures à travailler pour ne pas aspirer à y prendre du plaisir !

 

QUELQUES PISTES MANAGÉRIALES CONCRÈTES :

  • Interroger chaque collaborateur pour savoir ce qu’il souhaite et aime faire et quelles sont ses aspirations en termes d’évolution, de missions, de projets.
  • Demander à chacun ce qu’il privilégie dans l’année à venir : vie personnelle / performance / formation et comprendre et accepter que nous avons tous des “cycles” selon nos périodes de vie.
  • Equilibrer autant que possible les affectations de postes et adapter la répartition des missions et des tâches aux aspirations de chacun.
  • Donner l’occasion à chacun d’apprendre, de se former.
  • Soutenir les aspirations d’évolution de ses collaborateurs.
  • Donner la parole aux collaborateurs sur le quotidien (ambiance, organisation, fonctionnement, petits tracas quotidiens…), et le pouvoir de proposer, voir de décider de modifications concrètes pour améliorer les choses.
  • Rester souple quand des contraintes familiales ou personnelles apparaissent.
  • Savoir donner (du temps, de l’espace,des améliorations) sans forcément attendre un retour.
  • Proposer à chacun de donner son humeur du jour le matin en arrivant.

 

> Cet article est un extrait du Livre blanc : 10 idées pour renouveler les façons de manager 

Publié le 27 avril 2017 par L’équipe Inspirations - 0 commentaire

Laisser une réflexion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *