Travailler en équipe

Le constat

Comment faire d’un groupe une véritable équipe ?

Un groupe n’est pas une équipe, et ce n’est pas parce qu’il y a plusieurs personnes qui travaillent ensemble qu’il y a forcément une équipe.

Commençons par proposer une définition de l’équipe : “Un petit nombre de personnes qui ont des compétences et des expériences complémentaires et qui s’engagent à travailler ensemble pour atteindre un objectif commun dont ils se tiennent mutuellement responsables”.

Alors puisque qu’un groupe n’est pas forcément une équipe, quelles sont les clés de succès d’une équipe ? Nous en avons identifié 5 :

  • Partager un but commun.
  • Bien connaître chaque membre de l’équipe.
  • Avoir un cadre de travail clair.
  • Avoir un leader légitime.
  • Etre reconnu dans l’équipe.

Quoi faire ?

Chacune des 5 clés est un terrain d’action pour le manager.

  1. Partager un but commun

La première pierre à l’édifice du collectif, c’est de comprendre à quoi on participe, c’est de partager un projet commun qui a du sens pour chacun et qui permette ainsi de s’investir.

Toute personne de l’équipe doit être capable en une ou deux phrases maximum d’expliquer la mission commune. Si ce n’est pas le cas, c’est que ce n’est pas vraiment encore dans l’ADN de chacun et donc que ce n’est pas intégré.

Pour y arriver, nous recommandons de faire un travail collaboratif pour faire émerger par le groupe la façon la plus simple de parler du projet. Plus cela vient des collaborateurs, plus c’est ancré bien sûr.

  1. Bien connaître chaque membre de l’équipe

Pour réussir ensemble, ll faut avoir envie de travailler ensemble et y trouver un intérêt.

Les membres de l’équipe se connaissent-ils ? Savent-ils ce que chacun fait ? Quelles sont ses compétences ? Ce qu’il aime faire, moins faire ? Ses points forts et points de vigilance ?

Si je ne connais pas suffisamment l’autre, j’ai tendance à “me faire des films” sur lui. Investir du temps pour se découvrir de façon complète permet ensuite d’en gagner et d’être plus efficace car un lien de coopération positive et de confiance s’est créé. L’humour et la bonne humeur contribuent au lâcher-prise et à la créativité, nécessaires dans le quotidien. Will Schutz, psychologue américain parle d’inclusion. Chacun peut ensuite trouver sa place, se l’approprier et en assumer les responsabilités.

  1. Avoir un cadre de travail clair

Le cadre est ce qui permet de travailler de façon fluide et efficace.

L’autonomie n’exclut pas un cadre bien délimité, bien au contraire même. Tout doit être basé sur une relation adulte/adulte. Le cadre n’est pas là pour infantiliser les personnes mais pour simplifier, fluidifier les interactions entre tous. Et éviter au manager d’intervenir sans arrêt pour des broutilles.

Ce cade inclut :

  • Les rôles et missions de chacun qui doivent être clarifiés. On ne doit pas perdre du temps pour savoir qui fait quoi.
  • Les règles du jeu de l’équipe qui doivent être définies et partagées par tous. Elles concerneront l’organisation et le fonctionnement bien sûr mais aussi la communication et les comportements entre les membres de l’équipe et avec le manager.
  • Une feuille de route claire pour chacun en termes d’objectifs, individuels et collectifs.
  1. Avoir un leader légitime

Le manager doit être accepté et son leadership reconnu. Nous savons pertinemment qu’être chef n’est pas quelque chose qui se décrète. La légitimité est donnée par le statut, mais elle est confirmée par les collaborateurs en fonction d’autres facteurs.

Etre légitime ne passe plus seulement par son statut et son expertise mais aussi par sa posture de facilitateur, sa communication, sa réactivité.

Le management autoritaire est insuffisant voir dépassé. Le manager est “au service” de l’équipe pour permettre d’atteindre sereinement et efficacement les objectifs visés.

  1. Etre reconnu dans l’équipe

La reconnaissance est un levier fort d’engagement au service du collectif.

  • Savoir féliciter, fêter les succès – et pourquoi pas les erreurs pour mieux en rire et ne plus les commettre ? – contribue à fédérer l’équipe et à rebooster chacun. Penser à célébrer des réussites quantitatives comme une belle affaire obtenue mais aussi des réalisations qualitatives moins visibles pour que chacun s’y retrouve. Féliciter aussi individuellement les collaborateurs en rentrant dans le détail pour qu’ils puissent comprendre quels étaient les leviers de leur réussite et qu’ils puissent les reproduire !
  • Donner et recevoir du feed-back. Une équipe sera réellement efficace si ses membres savent se dire vraiment les choses, en préservant toujours l’autre. Ce qui n’est pas si simple ; il peut y avoir une bonne ambiance tout en restant ”politiquement correct” dans les échanges pour ne heurter personne.

Pour atteindre la performance, il faut être capable de discuter ouvertement de tous les sujets liés à la performance et à l’efficacité de chacun et de l’équipe pour pouvoir trouver des pistes d’amélioration ensemble. Le problème de l’un doit donner l’occasion à tous de l’aider si besoin. Chacun doit donc apprendre à communiquer de façon assertive et respectueuse, et aussi apprendre à recevoir la critique de façon constructive. Il ne s’agit pas de trouver un coupable mais de trouver des solutions.

QUELQUES PISTES MANAGÉRIALES CONCRÈTES :

  • Rappeler régulièrement le but commun partagé pour donner du sens aux décisions et aux actions à réaliser.
  • Organiser des occasions collectives informelles pour développer la connaissance mutuelle et favoriser le plaisir d’être ensemble.
  • Solliciter la réflexion de l’équipe sur tous les sujets qui la concernent.
  • Encourager un feed-back ouvert et factuel entre les membres de l’équipe.
  • Favoriser le travail en mode collaboratif.
  • Dire ce qu’on fait et faire ce qu’on dit pour développer la confiance – inviter chacun à être dans cette façon de faire.

 

> Cet article est un extrait du Livre blanc : 10 idées pour renouveler les façons de manager 

Publié le 6 juin 2017 par L’équipe Inspirations - 0 commentaire

Laisser une réflexion

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *